UNE AFFAIRE QUI NE FINI PAS TROP MAL POUR LE CONTRIBUABLE CAUMONTOIS!

 

En effet,

je veux rétablir la vérité sur la finalité du fameux tracteur que la majorité municipale a souhaité acquérir.

 

Cette affaire a commencé le 26 Avril 2011, quand M. LANTIN (propriétaire du  fameux tracteur) reçoit un appel téléphonique d'un élu de Caumont évoquant son intérêt pour l'annonce.

 

Et depuis, le 19 Mai 2011, M. LANTIN, d'une naïveté sans précédent, ne connaissant pas les personnes avec qui il avait traité, est rentré dans une spirale infernale !!!

 

Descriptif et questions que j'ai posé lors du conseil en date du 16 Novembre 2011.

 

Acquisition de matériel communal :

 

La commune a acheté le 19 mai 2011 un tracteur d’occasion au domaine de l’Anglesy (basé sur Pernes les Fontaine) de marque FORD 7710  année 1987 monté d’un bras de 4,50 avec épareuse pour une somme de 16.146,00€ TTC.

Cet achat devait, suivant les dires de la commune, permettre une économie de prestataire, en contre partie le personnel municipal devait être formé à l'utilisation de l'engin et être titulaire du permis poids lourd (étant un engin de plus de 3,5 tonnes) et du CACES (Certificat d'Aptitude à la Conduite en Sécurité), afin de pouvoir s’occuper de l’entretien des bordures des chemins, canaux et différentes tontes nécessaires, comme l’accès au Skate-Park …

 

Prestations qui étaient réalisées au préalable par une entreprise Caumontoise (Ets BISCARRAT) pour un coût de 15.980,95€ TTC sur l'année 2010 (uniquement sur ces prestations là) tout compris sans autre charge pour la commune telle que : l’entretien du véhicule, l’assurance, le carburant, un chauffeur qualifié ou encore différents personnels pour la circulation alternée…

 

Dès la première utilisation  une panne immobilise l’engin et la commune s’acquitte d’une facture aux Ets VIAU pour une somme de 869,58 € TTC.

Puis, après une vérification de l’état de conformité par la SOCOTEC, le tracteur doit indubitablement subir de grandes transformations pour le rendre conforme à une utilisation sur le domaine public. (1ère estimation 4.035,78€ TTC)

 

A ce jour l’entretien communal a été confié, en cours d’année, à deux autres entreprises extérieures à la commune, l’une étant ASF (Autoroutes du Sud de la France) pour une valeur de 4.664,40€ TTC et Midi Travaux pour une valeur de 9.568,00€ TTC, sachant que des employés de Mairie ont du accompagner ces entreprises pour leur montrer les lieux d'interventions lorsque cela était possible car les engins n'étaient pas forcément adaptés à nos chemins.

 

Tandis que le tracteur acheté lui, reste entreposé dans un garage loué par la commune 400,00€ TTC / mois et cela depuis 6 mois soit une somme de 2.400,00€ TTC pour l’instant!

 

Questions :

Comment envisagez-vous, M. le Maire, de stopper cette hémorragie ?

Sachant que :

-          La facture pro format a reçu un bon pour accord de votre part,

-          La facture est conforme à la facture pro format et porte la mention vente en l’état,

-          Suivant la décision N° 040/2011 Marché pour la fourniture d’un tracteur avec épareuse a été transmise à M. le Préfet du Vaucluse, Mme la Trésorière de Cavaillon, notifiée au titulaire,  affichée en Mairie, insérée dans le registre des délibérations et publiée dans le recueil des actes administratifs,

-          La carte grise est au nom de la Mairie depuis le 29 Juillet 2011 (coût 83,50€ TTC), et, qu'à ce jour cette action a engagé la commune pour la somme de 19.499,08€ TTC, à perte (hors assurance) pour l’instant et doit quand même faire intervenir des prestataires pour effectuer le travail tout le long de l’année!

 

 

PS: Il faut bien lire M. FOUILLER 1er Adjoint et non M. FUILLET et je n'ai plus mon tracteur depuis le 19 Mai et non le 09 Mai.

 

Si j'ai souhaité revenir sur le sujet, c'est que le 1er Adjoint M. FOUILLER, se gosse tous azimuts (lors de conseils municipaux, lors d'assemblées générales associatives, lors d'une réunion d'information sur le régime indemnitaire avec l'ensemble du personnel ...) d'avoir résolu le problème en minimisant les fait!

 

Mais il faut que vous sachiez que la solution n'est pas venu du 1er Adjoint, mais bien de M. LANTIN, voyant le comportement "sanguin et très agressif selon ses dires" des élus de la majorité durant le conseil municipal, m'a confié à l'issue de ce dernier, qu'il avait besoin de l'argent pour subvenir à sa petite exploitation familiale mais que les élus eux étaient prêts à le tenir en otage avec l'argent du contribuable.

Je lui ai dit que bien souvent, il valait mieux un mauvais arrangement, qu'un bon procès!

Il a donc proposé à la commune de reprendre le tracteur sous petites conditions techniques.

 

CONCLUSION:

 

Il est vrai que mis à part quelques petits dédommagements et les premiers frais engagés, le contribuable Caumontois ne s'en sort pas trop mal, s'il on peut s'exprimer ainsi!

 

Pour ma part, je suis très satisfait d'être intervenu, une fois de plus, dans une affaire qui concerne notre commune engagée depuis plusieurs mois, d'avoir fait épargner, à la fois, la dépense du tracteur, les frais de tribunaux, le dédommagement sur une affaire qui était courue d'avance et un engin in opérationnel entreposé depuis dans un garage.

Le tracteur a été restitué dans la cour de M. LANTIN en date du 18 Janvier 2012.

 

Nous assistons, une fois de plus, à l'incompétence des différents élus qui se sont investis dans cette opération et le manque de réalisme (voir de "jujotte") pour une acquisition plutôt hasardeuse.

 

Sans compter que l'épisode ne résout pas le problème de la tonte de l'herbe avenir !!!

 

Cordialement

Eric MASSEY

06 12 61 74 42